Contact us now
+1-888-846-1732

Elishams, l’Inde où je vis : Raks bhandan

Prochaine : 28 Aout 2007

Offrande à Shiva

Aujourd’hui la lune est pleine,
c’est le dernier jour de Shravan,
le mois consacré à Shiva.
Je me lève à six heures,
me baigne dans le Gange, et accompagne Indou
accomplir des Puja dans tous les temples du quartier,
appareil de photo en main.
À six heures trente,
je m’apprête à partir
assister à la dernière session de la Nawapath,
au temple de Bhola,
mais le vertige m’oblige à me recoucher.
Tant pis, je reste à la maison.

Les rakhis au poignet du frère

Comme chaque année ce jour là,
soeurs et frères renouvellent leur affection
par la cérémonie de raksh bhandan,
ou « lien de sécurité ».
La plupart des femmes viennent dans leur famille maternelle attacher le rakhi au poignet de leurs frères. Si elles ne peuvent pas, elles envoient les rakhis par la poste. C’est ce qu’a fait la sœur aînée d’Indou, qui vit au Gujarat.

Indou fait manger un gâteau à Pappou

Indou pose la tika sur le front de ses frères,
fait tournoyer une flamme devant eux,
leur attache le rakhi
envoyé par la sœur du Gujarat et le sien,
et enfin les nourrit de sucreries
de sa propre main.
À 11H, Sindou arrive avec son mari et les enfants,
pour accomplir la même cérémonie.

Indou et Sindou sur la terrasse avec les enfants.

Tandis que nous discutons, dans l’après-midi, Sindou se penche vers moi, me glisse sur le ton de la confidence : « j’ai les pieds enflés ». Je m’enquiers de la raison, elle me regarde, un sourire en coin : « le ventre » dit-elle. « Tu as mal au ventre ? » « J’ai un enfant ». Ah ! avoir les pieds enflés signifie être enceinte ? Oui. C’est quelque chose dont on ne parle pas. Le bébé va naître dans deux mois, et c’est seulement aujourd’hui qu’elle en informe sa mère. Elle n’a encore rien dit à ses enfants.
« Pourquoi ? »
« J’ai honte », dit-elle sur le ton de l’évidence.

| Accueil | Plan | Haut de la page | Texte précédent | Texte suivant |Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *